ÉQUITHERAPIE

EQUITHERAPIE

Qui suis-je ?

Je suis passionnée par les chevaux depuis mon plus jeune âge. Cavalière moi-même et propriétaire de chevaux, j’ai pu rapidement constater le bien-être qu’ils pouvaient nous apporter. J’éprouvais le besoin de réaliser un métier humain, avec lequel je pouvais venir en soutien à la personne.

J’ai donc rapidement décidé de m’orienter dans le domaine de la santé en devenant psychomotricienne, puis de suivre une formation complémentaire afin d’être équithérapeute. Ainsi, j’ai pu concilier mon amour pour les chevaux et mon métier.

Psychomotricienne, diplômée d’état,  formée à l’Institut Supérieur de Rééducation de Paris (ISRP)  et équithérapeute formée à l’Institut Français d’Équithérapie (IFEQ) à Paris.

Contact 

Coline Chassagne, psychomotricienne, équithérapeute.

06.72.87.63.33

coline.chassagne@wanadoo.fr

Qu'est ce que l'équithérapie ?

L’équithérapie s’inscrit dans une démarche de soin, prenant en charge le patient dans sa globalité, c’est à dire dans son entité psychique et corporelle. Le cheval est utilisé comme partenaire thérapeutique, médiateur.

L’équithérapie répond à des objectifs thérapeutiques, préalablement fixés avec le patient, la famille ou l’équipe professionnelle.

L’équithérapie est pratiquée par des professionnels diplômés du secteur médico-social et formés spécifiquement au métier d’équithérapeute. Elle est différente de l’équitation classique ou de l’équitation adaptée car elle ne s’inscrit pas dans une dynamique sportive. La finalité n’étant pas la connaissance d’une technique équestre.

EQUITHERAPIE

Pourquoi le cheval ?

Le cheval et son environnement constituent un trésor de diversité sur le plan sensori-moteur. L’écurie apporte de nouvelles odeurs, bruits et matières. Le cheval est fort de sensation sur le plan tactile, mais aussi olfactif, vestibulaire… Son mouvement est un outil thérapeutique précieux qui stimule l’équilibre, la tonicité, la motricité globale…

A travers son regard non jugeant et sa nature grégaire il facilite la relation. Il nous renvoie à nos émotions et à notre mode de fonctionnement. Il accepte la personne dans sa globalité, permettant de favoriser la confiance en soi et l’estime de soi. Il est hyper-sensible et réagit à nos comportements de manière spontanée et authentique.

Le cheval porte une symbolique très forte, très utile dans un processus de soin. Il incarne des notions de développement essentielles. Il est vecteur de motivation et de plaisir. Tout apprentissage peut être facilité par le cadre particulier qu’offre l’équithérapie.

Les séances 

Chaque patient étant unique, il n’existe pas de séances types. Les activités sont diverses et adaptées en fonction de la personne et des objectifs thérapeutiques. Elles peuvent être faite à pied avec le cheval ou en selle. Le patient ou les patients sont amenés à travailler avec le cheval lors du pansage, en longe, en liberté, lors de parcours, de temps d’observation des poneys ou de temps de relaxation…

Autisme type Kanner, syndrome d’Aspergerer syndrome de Rett, ou forme atypiques

Dysphasie, retard de langage, dyspraxie…

Hyperactivité, inhibition

Les troubles psychomoteurs

Retard mental, trisomie 21, X-fragile

Schizophrénie, psychose maniaco-dépressive, névroses, états-limites, dépressions

Les troubles du langage ou de la communication

Stress, phobies, manque de confiance en soi